Revoir son mode vie

Je me présente Sophie, 45 ans, assistante dans les ressources humaines. Je ne suis ni la plus écolo, ni la plus zéro déchet.

Comme beaucoup je sais que la nature disparaît par notre surconsommation. Pour me donner bonne conscience j’achetais bio. Mais ce n’était pas suffisant. J’ai donc commencé à faire mes produits cosmétiques, seule. En discutant avec mon entourage, j’ai été agréablement surprise de sa curiosité à ce sujet.

Je me suis dit : “Il faut changer mon mode vie et de consommation. Si je pouvais être accompagner de personnes qui souhaitent comme moi apporter une contribution pour l’amélioration de l’environnement en consommant moins et de manière plus lucide, le chemin pourrait être intéressant.”

Deux idées me sont apparues.

La première est celle des ateliers qui m’est venue grâce à ma famille et mes amis. Pourquoi ne pas partager à tous ce que j’ai appris et ce que je continue à apprendre.

Fabriquer soi-même ses propres cosmétiques et produits d’entretien c’est moins d’emballage puisque que les contenants sont réutilisés, moins de polluants puisque des matières premières naturelles aident à la fabrication et la fierté de faire des produits efficaces et pas cher que l’industrie pétrochimique est soi-disant la seule à pouvoir produire.

La deuxième est celle de ce blog, toujours dans l’idée de partage et d’apprentissage. Mes proches m’ont fait comprendre que eux aussi désiraient aussi aller vers une consommation plus responsable mais ils ne savaient pas comment faire le premier pas.

Alors pourquoi le faire seule ?

Je vous relaterai mes aventures Zéro déchet, mes ateliers, mes réussites comme mes échecs dans mes préparations de formulation ou dans mon changement de mode de vie.

Force est de constater que si nous voulons améliorer la situation c’est ensemble et que cela se fera par étape. Il faut apprendre à trouver des alternatives, à faire des choix dans nos achats, à repenser notre mode de vie sans forcément sacrifier ce que nous aimons, seulement repenser à comment nous allons les apprécier.

Cela devient impératif devant l’urgence écologique. Prendre conscience de notre mode de consommation, nous conduit à nous poser des questions : de quoi ai- je réellement besoin ? si j’achète ce produit vais-je l’utiliser ? est-il bon pour moi ? est-il efficace ?…

Alors je vous propose de vous accompagner dans les choses du quotidien : cosmétiques, produits d’entretien…. Vous les utilisez tous les jours ! Ce sera une alternative aux déchets qui finiront au mieux à la déchetterie au pire dans le ventre d’une baleine.

Il nous faut donc avancer ensemble sans demander à d’autres de le faire pour nous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.