Les incontournables de la maison au naturel

Nous savons tous désormais que des substances toxiques se cachent dans nos produits d’entretien. La quasi-totalité des produits vendus en grandes surfaces en contiennent.

Ce n’est pas pour ça qu’il faut arrêter d’entretenir notre intérieur. Bien au contraire, il y a des produits naturels qui le font très bien et voir mieux et pour beaucoup moins cher.

Le bicarbonate de soude

Autre nom : Bicarbonate de sodium, hydrogénocarbonate de sodium.

Apparence : solide blanc inodore

Ces petits plus :

  • Nettoyer ;
  • Dégraisser ;
  • Récurer ;
  • Faire briller tous types de surfaces lavables ;
  • Eviter la prolifération des bactéries ;
  • Purifier et désodoriser ;
  • Détacher du linge ;
  • Adoucir l’eau dure.

Le vinaigre blanc 6 à 14°

Autre nom : Vinaigre blanc, vinaigre de ménage, vinaigre d’alcool.

Apparence : liquide incolore

Ces petits plus :

  • Bactéricide ;
  • Désinfectant ;
  • Puissant agent détartrant ;
  • Assouplissant pour le linge ;
  • Fait briller la robinetterie, les céramiques de salle de bain et les parois de douche
  • Nettoie la vaisselle et les vitres.

Acide citrique et citron

Désignation INCI : Citric acid.

Apparence : Poudre cristalline blanche, d’odeur neutre

Ces petits plus :

  • Agent détartrant puissant ;
  • Elimine les traces de calcaire ;
  • Antirouille naturel, il retire les taches de rouille sur les tissus ou objets

A savoir : Il peut être irritant pour la peau sous sa forme solide.

Percarbonate de sodium

Autre nom : Percarbonate de soude, peroxhydrate de carbonate de sodium ou carbonate de sodium peroxyhydraté, « eau oxygénée solide ».

Apparence : Solide blanc inodore

Ces petits plus :

  • Dégraissant ;
  • Nettoyants ;
  • Détachant (il élimine efficacement les taches organiques) ;
  • Antifongique ;
  • Agent blanchissant surtout pour les lessives à 60°
  • Purifiant ;
  • Désodorisant

A savoir :

Il libère de « l’oxygène actif » au contact de l’eau mais une fois dissout dans celle-ci, le percarbonate de soude perd progressivement son activité. Il faut préparer une solution à utiliser immédiatement.

On peut préférer les préparations en poudre (lessives, …) à base de percarbonate de soude qui se disolveront au moment de l’utilisation.

Cristaux de soude

Autre nom : Carbonate de soude, carbonate de sodium.

Apparence : solide blanc inodore

Attention : irritant pour la peau. Il conviendra de les manipuler avec des gants.

Ces petits plus :

  • Nettoyer ;
  • Détacher et blanchir ;
  • Déboucher et entretenir les canalisations ;
  • Antifongique ;
  • Purifier.

A savoir :

Plus puissant pour adoucir l’eau et plus dégraissant que le bicarbonate. C’est également un antifongique efficace. Il est hygroscopique, il faudra le mettre à l’abri de l’humidité.

Gros sel

Autre nom : Sel, sel de table, Chlorure de sodium

Apparence : Solide blanc inodore

Ces petits plus :

  • Abrasif non corrosif ;
  • Détachant ;
  • Absorbe les odeurs ;
  • Adoucie l’eau ;
  • Agent blanchissant.

Borax

Autre nom : tétraborate de sodium décahydraté ou borate hydraté de sodium,

Apparence : Solide poudreux incolore inodore

Ces petits plus :

  • Antiseptique ;
  • Insecticide ;
  • Fort pouvoir détachant et nettoyant.

A savoir : Il est recommandé de systématiquement porter des gants pour le manipuler et d’éviter de respirer à pleins poumons les formulations.

Argile et terres

Types : Blanc de Meudon, terre de Sommières, argile verte, terre de diatomée

Blanc de Meudon

Également nommé carbonate de calcium, il est utilisé en tant qu’agent abrasif doux pour le nettoyage des surfaces fragiles (vitres, métaux, marbre, …).

Ces petits plus :

  • Ingrédient écologique pour le nettoyage des surfaces fragiles ou dans la fabrication de peintures traditionnelles.
  • Sachet en papier recyclable
  • Fabriqué en France

Terre de Sommières

La Terre de Sommières est une argile extra fine pouvant absorber jusqu’à 80% de son poids en eau.

C’est un détachant à sec traditionnel au fort pouvoir absorbant ; Elle détache sans auréoles les tâches grasses (beurre, huile, …) ainsi que les surfaces fragiles (textiles, tissus d’ameublement, tapis, cuirs, marbres, bois…) …

Ces petits plus :

  • Sans traitement ni raffinage
  • Non toxique pour l’homme et l’environnement

Argile verte

Absorbante et détachante, elle offre des propriétés émollientes.

Terre de diatomée

Issue de fossiles d’algues microscopiques, elle absorbe 130% de son poids en eau ou en huile

La Terre de diatomée est un insecticide naturel pour de nombreux parasites et insectes rampants (fourmis, punaises, tiques, puces…) qui envahissent les logements et/ou les animaux.

Ces petits plus :

  • Non toxique et sans danger pour l’environnement.
  • Non calcinée et sans transformation chimique

Alcool (70° ou alcool à friction en pharmacie, 90° ou alcool ménager dans les magasins de bricolage)

Autre nom : Alcool, Ethanol. Alcool éthylique, alcool dénaturé.

Apparence : Liquide transparent

Ces petits plus :

  • Antiseptique
  • Détachant

A savoir : Dès que l’alcool ménager est dilué dans l’eau ses Ces propriétés antiseptiques sont renforcées.

Savon de Marseille & Savon noir

Savon de Marseille

Le terme « savon de Marseille » n’est pas une appellation d’origine contrôlée, il correspond à un procédé de fabrication qui est approuvé depuis mars 2003 par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Attention beaucoup d’entreprise se disent savonnerie ou prétendent être Maître Savonnier. En fait elles conditionnent (moulage, couleur, parfum dans certain cas, …) un produit venu d’Asie selon une méthode qui peut bénéficier de l’appellation Marseille.

Les ingrédients qui composent un Savon de Marseille

Sodium olivate : Huile d’olive saponifiée. L’huile utilisée est issue des grignons, c’est-à-dire issue de la deuxième pression.

Aqua : eau. Sa masse dans le produit fini ne peut excéder 28 %.

Des composants peuvent être présents sous la forme de résidus entre 0,2 à 0,5 % du total du produit fini. Répondant à la réglementation de la liste INCI, ils sont mentionnés dans l’énumération des ingrédients du savon de Marseille.

Il s’agit de :

Sodium hydroxide : son autre nom est la soude caustique. C’est le second composant essentiel puisque c’est grâce à lui qu’il y a saponification.

Sodium chloride : son autre nom est le sel.

Glycérine : Elle est retirée lors de la fabrication du savon de Marseille mais il peut rester un faible taux, ce qui explique la mention celle-ci dans la liste des composants.

Nous trouvons d’autres composants qui sont acceptés dans la confection d’un savon de Marseille.

Sodium cocoate : Huile de coprah saponifiée il s’agit de la chair de noix de coco. Elle permet d’obtenir un savon plus moussant et qui durcit plus vite. Elle n’est pas indispensable, mais sa présence rend la fabrication plus facile et rapide.

Attention le coprah tout comme l’huile de Palme commence à être lui aussi responsable de désastres environnementaux et sociaux, notamment dans les pays d’Asie du Sud-Est.

Ceux qui sont à éviter sont :

Sodium palmate : l’huile de palme saponifiée. Elle n’est pas mauvaise pour la peau, mais elle est comme je l’ai dit plus haut responsable de catastrophes écologiques.

Sodium tallowate : Graisse de bœuf saponifiée. Tout est dit !

Et tous les autres : les parfums, les colorants, les antioxydants, les stabilisants et les conservateurs en tous genres sont autant d’ingrédients absolument inutiles dans un savon de Marseille.

Ces petits plus :

  • Nettoyant efficace ;
  • Dégraissant ;
  • Détachant ;
  • Lessive ;
  • Liquide vaisselle.

Savon noir.

Il existe 2 types de savon noir pour la cosmétique et pour l’entretien

Leur composition diffère, la teneur en potasse du savon noir pour l’entretien est plus élevée, pour augmenter le pouvoir dégraissant. Il n’est donc pas indiqué de l’appliquer sur la peau au risque que celle-ci soit agressée et desséchée.

Il existe aussi sous 2 types de forme : Liquide et en pâte

Leurs utilisations sont quasiment les mêmes mais la concentration des actifs du savon noir en pâte durera 2 à 3 fois plus longtemps que la forme liquide.

Il est élaboré à partir de potasse et d’huile de lin. On en trouve désormais à base d’autres huiles végétales, comme l’huile d’olive.

Ces petits plus sont :

  • Dégraisse les surfaces ;
  • Nettoie les couverts ;
  • Nettoie et fait briller les vitres ;
  • Liquide vaisselle économique ;
  • Lessive ;
  • Repousse les insectes ;
  • Entretient le cuir ;
  • Fait briller les sols.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.